CHUSPAN 2

Introduction

Étude prospective multicentrique randomisée en double aveugle.

Objectif

Nouvelle stratégie de traitement de la polyangéite microscopique, de la périartérite noueuse et du syndrome de Churg-Strauss sans facteur de mauvais pronostic.

L'objectif de l'étude est de déterminer, au cours de la PAN, de la PAM et du SCS sans facteur de mauvais pronostic (FFS=0) et sans hémorragie alvéolaire pour la PAM, si l'adjonction d'emblée à la corticothérapie conventionnelle d'un traitement immunosuppresseur par azathioprine (versus placebo) permet d'augmenter le nombre de patients mis en rémission complète (BVAS=0) et de diminuer le nombre de rechutes à 24 mois, sans majorer le nombre des effets secondaires graves.

Critères d'inclusion

Les patients atteints de PAN ou SCS avec FFS=0, ou atteint de MPA avec FFS=0 et sans hémorragie alvéolaire sont inclus au moment du diagnostic de la vascularite (maximum de 15 jours préalables de corticothérapie).

Les critères d'inclusion sont vérifiés par contact avec les investigateurs.

  • Les patients sont inclus et la randomisation est effectuée par système internet CleanWEB.
  • Les données sont recueillies à l'aide d'un e-CRF électronique cleanWEB.
  • Le protocole est promu par l'APHP, PHRC 2006, avec la coordination de l'URC Cochin-Necker

Texte complet du protocole
Télécharger
Résumé du protocole
Télécharger
Formulaire d'Information et de Consentement du patient
Télécharger
État d'avancement

Inclusions terminées en nov 2012.

Autres protocoles

Objectif de ce protocole

Nouvelle stratégie de traitement de la polyangéite microscopique, de la périartérite noueuse et du syndrome de Churg-Strauss sans facteur de mauvais pronostic.

L'objectif de l'étude est de déterminer, au cours de la PAN, de la PAM et du SCS sans facteur de mauvais pronostic (FFS=0) et sans hémorragie alvéolaire pour la PAM, si l'adjonction d'emblée à la corticothérapie conventionnelle d'un traitement immunosuppresseur par azathioprine (versus placebo) permet d'augmenter le nombre de patients mis en rémission complète (BVAS=0) et de diminuer le nombre de rechutes à 24 mois, sans majorer le nombre des effets secondaires graves.

Coordonnées des responsables :

Avec le soutien de